Return to site

Comment créer l’offre que vous souhaitez proposer

Topoguide - Itinéraire

 

par Silvia Estrems

La principale difficulté lorsque vous vous mettez à travailler à votre compte — ou lorsque vous devez développer une nouvelle activité pour le compte d’une entreprise — est d’identifier et de créer une offre qui correspond à une demande.

Il peut arriver que vous proposiez des produits et services dont le marché ne veut pas, ou des produits et services qui demandent trop d’énergie pour être délivrés.

Il vous faut trouver l’offre que vous pouvez délivrer sans trop d’efforts, que le marché attend et qui a du sens (ce qui l’on peut appeler le why).

Voici une méthode qui vient du Japon : le concept de 生き甲斐 (prononcez i-ki-ga-i).

Quatre étapes permettent de trouver l’offre que vous allez pouvoir offrir, que le marché attend et qui a du sens, sans trop d’efforts :

  • Il faut savoir ce que vous faites très bien : c’est votre talent personnel lorsque vous travaillez à votre compte — c’est ce qui vous différencie de la concurrence lorsque vous êtes une entreprise. Ce sont souvent vos clients (ou les personnes avec qui vous travaillez) qui savent mettre des mots sur ce que vous faites très bien.
  • Il faut savoir ce que vous aimez faire : c’est la réponse à une analyse de ce que vous faites (ou avez fait) pour identifier ce qui vous donne de l’énergie (ou vous a donné de l’énergie par le passé). 
  • Il faut savoir pourquoi vous êtes payés : les clients sont les mieux placés pour vous aider à définir où se situe la valeur de ce qu’ils achètent — cela peut-être défini en termes de nature (valeur stratégique, tactique, opérative), d’expertise (processus, systèmes, personnes), ou de fonction (innovation, production, commercial). Cela s’exprime toujours en termes de résultats obtenus pour les clients.
  • Il faut savoir ce que le monde attend : cette dernière étape requiert un changement complet de perspective. Vous ne vous regardez plus vous-même, votre talent, ni ce que vous aimez faire — et vous ne regardez pas non plus la perspective de vos clients. Il s’agit d’examiner ce que vous pourriez apporter de durable au monde pour mieux vivre. C’est une raison d’être. 
broken image

Le point d’intersection de ces quatre éléments est ce que les Japonais appellent l’Ikigai : le point où vous devez concentrer tous vos efforts pour créer, vous positionner, et développer votre offre.

Ne pas trouver votre ikigai comporte plusieurs risques. Par exemple :

  • investir du temps ou de l’argent dans une offre que personne ne désire acheter
  • (consulter le topoguide La vente — un investissement en temps nécessaire),
  • perdre votre énergie à fournir une offre qui ne correspond pas à votre passion,
  • rater l’opportunité d’améliorer le monde. 

Pour vous rappeler de l’importance de l’ikigai, je vous encourage à regarder le Ted Talk de Simon Sinek qui décrit la différence entre ce que nous faisons (what), la manière dont nous le faisons (how), et ce pour quoi nous le faisons (why).